Atelier savon

img_20190116_172725Avec ma copine L et les moineaux (son blog est top, si ça vous dit d’y faire un tour) on était à un atelier pour apprendre à fabriquer des savons samedi dernier. C’était super intéressant. C’est Agnès Royer, du Chant des Savons, qui organise ces petits ateliers sur Croix Rousse (Lyon). J’y allais avec un peu d’appréhension parce que moi et les TP de chimie ça faisait pas du tout 1… Tous les trucs un peu dangereux je laissais mon co-TP faire, et moi je m’occupais du compte-rendu ou des petites merdouilles pas compliquées et pas risquées haha. Du coup là, pas de co-TP pour déléguer mouahaha. M’enfin on s’est quand même un peu entraidé avec les autres nénettes présentes. Et puis j’ai doublement flippé quand il a fallu utiliser la tige-plongeuse pour mélanger le savon, car ma seule et unique expérience de cet instrument diabolique était dans l’ancien appart de mon chéri, au tout début de notre relation, je lui ai proposé de faire des crêpes chez lui, et il m’a dit que sa mère faisait toujours la pâte à crêpes avec ça (moi j’étais plus une adepte du batteur, voire du fouet). Je me suis dit pourquoi pas. Sauf que j’ai repeint la cuisine haha. Il m’a du coup interdit d’utiliser l’engin à la maison, et j’ai jamais réitéré lol. Mais bon je m’en suis très bien sortie. Tu me diras maintenant que je sais qu’il s’agit simplement de ne PAS (JAMAIS) lever le pied hors du liquide, c’est plutôt simple en fait ! Mouhahaha.

Bref, ces petits moments de stress mis à part, j’avais vraiment envie de découvrir comment ça fonctionne la fabrication du savon et avoir quelques conseils techniques etc. Repartir avec quelques exemplaires perso pour tester (sur la peau de mon délicat conjoint surtout, qui est très sujet à l’eczéma, parce que moi au fond je n’ai pas trop de problèmes de peau mis à part un peu d’acné récalcitrant de temps en temps). Et pour le coup c’était vraiment top. Une recette plutôt simple, avec de bons produits essentiellement bio, du gras, de la soude, quelques ajouts pour la couleur et une mousse onctueuse et zou !

Le hic c’est qu’il faut attendre 1 mois pour pouvoir s’en servir (le temps qu’il sèche, qu’il devienne mature). C’est long c’est long !

Je ne suis pas sûre d’en refaire un jour chez moi, car c’est quand même un peu dangereux lol et puis il faut un peu d’organisation et bien se protéger (gants, lunettes, blouse) et protéger la table etc. La vaisselle c’est une vraie misère ensuite car on ne peut pas laver un savon qui vient d’être coulé. Bref c’est quand même pas mal contraignant. Mais pourquoi pas un jour en mode atelier avec des copines, si l’essai s’avère concluant. A suivre donc…

Publicités

Coups de cœur Corps & Cheveux

Bon je ne suis pas une très grande fan de maquillage donc je serai de très mauvais conseil dans ce domaine (par contre je suis preneuse de produits maquillage basiques plus sains, parce qu’aujourd’hui je me fournis principalement au Aldi en Allemagne mdrr ça a l’avantage de coûter pas cher et de toute façon pour le peu que j’en utilise…)

  • Gels douche et savons

J’aime beaucoup les produits Aroma Zone, et comme je suis une grosse flemmarde (et accessoirement que j’ai un enfant de 2 ans à la maison et que j’ai vraiment zéro temps pour fabriquer quoi que ce soit moi-même…), je consomme beaucoup les produits tout prêts de cette marque. En basique j’utilise au quotidien ou presque la base Gel douche neutre (le flacon bleu). Ça mousse (raisonnablement) et ça ne sent rien de spécial, l’essentiel est là : ça lave ! La base crème de douche me plait moins, elle a une odeur étrange (qui ne reste cependant pas sur la peau après rinçage). Sinon les gels douches et crèmes « aromatisés » sont sympas. C’est dommage ça change régulièrement et certains qui me plaisaient bien ne sont plus fabriqués. Chez eux j’utilise aussi le savon purifiant au Tea tree pour me laver le visage le matin.

J’aime bien aussi le gel douche au calendula pour les bébés de Weleda (que j’ai acheté pour ma fille à la base et que j’utilise sur elle surtout pour lui laver les cheveux finalement). Perso je l’utilise bien en gel douche « intime », le calendula ayant un effet apaisant sur la peau sensible :).

Pour ma fille (et moi accessoirement quand on partage le même, en voyage ou à la piscine par exemple), j’aime bien aussi le Lavera bébé & enfant.

Sinon de temps en temps j’aime bien l’odeur du Ushuaïa Monoï haha mais rien de très sain dans celui-là.

  • Shampoings

La gamme Alverde (du DM en Allemagne) est très bien, mais son défaut est qu’ils ne moussent vraiment pas beaucoup. C’est assez compliqué quand on a les cheveux très longs comme moi. Du coup on a vraiment l’impression de devoir en mettre des tonnes pour bien laver ses cheveux et les flacons se vident plus vite. Les après-shampoings de la gamme sont top.

La poudre de Sidr (Aroma Zone), qui est top pour sa fonction première, ne pas faire trop dégorger le henné fraîchement posé. Et ce qui est sympa aussi c’est sa texture un peu mousseuse et aéré, une fois réhydraté, qui est plus agréable qu’un shikakai par exemple.

Le shikakai, qui lave plutôt bien, mais n’est pas très agréable à manipuler.

Je fais de temps en temps quelques tests bizarres, genre les noix de lavage (pas trop mal mais c’est un peu chiant à préparer, les faire « cuire » dans de l’eau, puis refroidir le mélange etc. donc un peu long en préparation à mon goût).

Sinon mon dernier coup de cœur est pour la marque Druydès que j’ai découvert au salon Go Healthy à Lyon. Ce sont des produits complètement sans allergènes (donc sans huiles essentielles et sans produits issues des allergènes majeurs). Ils font des shampoings solides à base de shikakai avec un tensioactif à base de coco qui étonnamment mousse beaucoup (c’était ma crainte sur les shampoings solides, de trouver qqch qui ne mousse pas du tout et qui soit galère à utiliser). C’est hyper sain et hyper chouette à utiliser ! En plus c’est en mode zéro déchet, même l’emballage est fait à base de graines à planter !

Bon après j’aime aussi faire des soins à base d’huile sur mes cheveux de temps en temps et pour correctement nettoyer les cheveux après l’huile, c’est pas évident avec du naturel. J’avoue que j’ai encore le réflex shampoing indus dans ces cas là pour être sûre d’avoir des cheveux propres ensuite. Et comme j’ai un peu la flemme de laver mes cheveux plus d’une (maxi 2) fois par semaine, j’ai un peu peur d’essayer le shampoo naturel après un soin…. Mais c’est bête parce que si ça se trouve ça se passera très bien !

En après-shampoing c’est soit Alverde soit la base neutre masque capillaire Aroma Zone.

Pour les soins / huile j’utilise des huiles végétales pures ou macérâts huileux (coco/monoï en général ou ricin).

Et vous ???